Appel à la solidarité avec les travailleurs sans papiers de STN

Publié le par les élus Verts

tract stnLes salariés sans papiers de la société STN sont en grève depuis le mois d'octobre pour obtenir leur régularisation. Lors de la séance du mois de novembre 2009, le Conseil municipal d'Aulnay à adopté un voeu (que vous pouvez relire ici) présenté par le groupe des élus Verts pour soutenir ce mouvement.

Depuis, un comité de soutien a été mis en place. Il est composé de la C.G.T. des associations : Cimade, L.D.H., R.E.S.F, d’élus municipaux, de voisins, de personnes de bonne volonté. Nous vous invitons à rejoindre ce commité de soutien, et venir soutenir les grévistes sur leur lieu d’occupation et manifester votre solidarité par une aide financière, matérielle ou alimentaire.

Nous reproduisons ci-dessous le texte de l'appel à la solidarité

TRAVAILLEURS  SANS  PAPIERS  D’AULNAY SOUS BOIS

Entreprise STN en grève avec la C.G.T.

 

Appel à la solidarité !

   

Depuis le mois d’octobre des travailleurs sans-papiers grévistes occupent l’entreprise

STN au 124 route de Bondy à Aulnay.

 

Cette occupation d’entreprise s’inscrit dans un vaste mouvement de grève des  sans papiers :

Plus de  6.000 grévistes, 38 départements touchés et plus de 1800 entreprises concernées.

 

Les secteurs concernés sont la restauration, la sécurité, le nettoyage, la construction, l’intérim…

 

Ces salariés travaillent ici, ils vivent ici, ils resteront ici. Ils paient les cotisations sociales et impôts sans bénéficier aujourd’hui des droits que devrait leur donner leur qualité de salariés.

L’objectif de leur grève est d’obtenir un droit au séjour en France et de meilleures conditions de travail.

 

Ce vaste mouvement est soutenu par cinq organisations syndicales : CGT, CFDT, Union syndicale solidaires, FSU, Unsa et six associations : Ligue des droits de l’Homme, Cimade, Réseau Education Sans Frontières, Femmes Egalité, Autremonde, Droits Devant.

 

Devant l’ampleur du mouvement le gouvernement a publié le 24 novembre une circulaire qui fixe un certain nombre de critères que les salariés doivent satisfaire pour espérer un titre de séjour. De l’avis des intéressés, cette circulaire ne répond pas à leurs attentes.

 

Les salariés de l’entreprise STN d’Aulnay doivent être régularisés. Leur employeur a fait les démarches nécessaires en fournissant à chacun un contrat de travail. Leurs dossiers sont

dans les critères des circulaires de cette année et de l’an dernier. Le frein vient de l’administration qui n’applique pas ses propres critères et qui veut étudier les dossiers cas par cas par les préfectures du lieu d’habitation des salariés. Les grévistes veulent garantir l’égalité de traitement quel que soit le lieu de domicile, avec une procédure sécurisée et standardisée quel que soit le département.

 

Un comité de soutien existe sur Aulnay. Il est constitué de la C.G.T. des associations : Cimade*, L.D.H., R.E.S.F, d’élus municipaux, de voisins, de personnes de bonne volonté…

Il faut élargir et renforcer ce comité de soutien afin d’obtenir satisfaction rapidement.

 

La mobilisation est d’autant plus importante que la grève dure depuis longtemps et que l’employeur estime qu’il a fait le nécessaire et que l’occupation gêne la bonne marche de son entreprise.

 

Le comité de soutien appelle tous les citoyens et citoyennes :

 
- A venir soutenir les grévistes sur leur lieu d’occupation et manifester leur solidarité par une aide financière, matérielle ou alimentaire.
- A rejoindre le Comité de soutien afin de prendre de nouvelles initiatives pour la régularisation des travailleurs de la STN.

* Comité de soutien aux salariés de la STN c/o Cimade 1 Boulevard de Gourgues 93600 Aulnay.

Nous appelons les municipalités où des travailleurs sans papiers ont engagé une lutte similaire, à se joindre à notre démarche pour unir nos efforts dans une action commune de soutien à la régularisation de ces salariés.

Publié dans actualité

Commenter cet article