Environnement, Enfance, Droits humains : trois interventions des élus écologistes.

Publié le par les élus Verts, Aulnay Ecologie

Groupe de propositions municipales, les Verts - Aulnay Ecologie.

 

francoisbelleUsine d'amiante : une négligence inacceptable !

Le 06 avril, le site de l’ancienne usine d’amiante (CMMP) a été fracturé et des milliers de mètres cubes de terre ont été déversés par des délinquants environnementaux sur ce terrain attenant à l’école maternelle du Bourg. Nous avons appris cette nouvelle par les associations dont la veille citoyenne a encore démontré toute sa pertinence.

Nous avons demandé au Maire que les analyses de la terre déversée soient rendues publiques, indépendantes et totales (polluants et nature de la terre pour retrouver son origine), qu'il explique pourquoi, élus, parents, inspectrice, enseignants et riverains n’ont pas été informés, que le conseil municipal auditionne DeltaVille, entreprise chargée de la sécurité des lieux sur le défaut de surveillance du site.

Nous regrettons vivement cette absence de suivi, de travail sérieux pour bien finir ce chantier.

 

L'accès aux centres de loisirs est devenu un privilège.

Alors que depuis deux ans, les parents appréciaient les améliorations techniques du service périscolaire, est tombé le couperet de la  préinscription au centre de loisirs.

Bien avant chaque période de vacances scolaires, il faut pouvoir aller en mairie, attendre sans être assuré d'une place. De plus, si votre enfant est absent, 10€ de pénalité vous seront facturés !

Pour les parents ne pouvant se déplacer aux heures d'ouverture, la question est : « Si mon enfant n’a pas de place, où sera t’il accueilli ? ».

Nous assistons à une forte dégradation de la qualité des services rendus aux aulnaysiens.

 

Expulsion des populations Roms : une situation indigne.

Des familles entières vivent dans des conditions inhumaines dans notre pays. Elles sont persécutées dans leurs pays d'origine, victimes de ségrégation. Le 6 mai, notre ville a été le théâtre d’une expulsion dans des conditions déplorables. Or, Amnesty International souligne une dégradation des conditions de vie des familles suite aux expulsions forcées : perte de la plupart des effets personnels, lien coupé avec les organismes offrant des services de santé, accès à l’éducation plus difficile. Le site Internet de cette association nous permet de mieux comprendre la situation tragique de ces citoyens européens.

Chaque niveau institutionnel (Europe, Etat, Région, Département et Commune) doit prendre sa part et intervenir dans cette situation. Ce n'est qu'à ces conditions que disparaîtront  ces bidonvilles.

 

Bien respectueusement.

 

François SIEBECKE

Conseiller Municipal

 

Nous contacter :

Secrétariat des élus :

01.48.79.44.48.

http://elusvertsaulnay.over-blog.com

Commenter cet article