Une autre méthode est possible pour une ville apaisée !

Publié le par les élus Verts

Depuis bientôt une semaine, la question des deux manifestations qui se dérouleront samedi 5 juin au même endroit, occupe et agite les esprits. L’organisation d’une contre manifestation ne peut qu’ajouter à la tension déjà vive sur les questions d’aménagement urbain. Pour notre part nous préférons la voie du dialogue, du débat public et de la concertation.

 

Alors que nous aurions dû nous satisfaire d’une effervescence citoyenne autour de la modification du Plan Local d’Urbanisme et plus généralement des transformations à venir de notre ville, nous ne pouvons que regretter qu’elle traduise la profonde carence de dialogue, d’échange constructif et d’écoute de la municipalité.

 

Pourtant des questions d’une telle importance comme le devenir à long terme d’Aulnay, ses logements, ses transports, ses emplois et équipements publics auraient mérité l’organisation d’un véritable débat public, organisé très en amont avec les habitants de tous les quartiers dans le cadre d’ateliers d’urbanisme par exemple.

 

Nous devons enfin privilégier la construction partagée de notre ville. C’est d’abord ensemble et non les uns contre les autres que nous devons penser la ville de demain, ateliers d’urbanisme, et pas seulement réunions publiques d’information doivent compter parmi les outils de sa co-élaboration.

 

Nous faisons le pari de la complémentarité entre démocratie représentative et démocratie participative, chacune pouvant s’enrichir de l’apport de l’autre dans le souci d’une plus grande efficacité.

 

Samedi 5 juin nous serons présents aux côtés de tous les aulnaysiens qui se seront déplacés pour exprimer leurs attentes et aussi leurs craintes. Nous appelons le Maire à mettre en place les conditions d’un dialogue serein entre tous les aulnaysiens, pour une ville apaisée. Nous renouvelons notre demande d’organisation d’un Conseil municipal extraordinaire sur l’urbanisme, ouvert à la population, aux associations et à un certain nombre d’experts. Nous suggérons une méthodologie nouvelle où chacun, groupe politique, associations, experts pourrait confronter ses points de vue quant au devenir à 30 ans de la ville, bénéficiant tous d’un temps de parole équilibré.

 

 

 

Alain Amédro

Publié dans actualité

Commenter cet article

Xavier 08/06/2010 22:55


Bonjour Alain,

Finalement, la manifestation du 5 juin fut plutôt joyeuse et bon enfant, hormis quelques hurluberlus très minoritaires C'était presque l'Agora grecque, un joyeux mélange, signe de vitalité
démocratique.

Je partage tout à fait votre vision méthodologique. La question est de savoir comment la faire partager...aux décideurs locaux !