Un débat sur le nucléaire à Aulnay.

Publié le par les élus Verts

Claire DEXHEIMER

Depuis un mois, le drame japonais ne cesse de nous hanter sur ce qu'il signifie pour la vie sur notre planète : catastrophe naturelle, milliers de victimes, disparus, sans-abris, déracinés... catastrophe nucléaire de niveau 7, faute d'un niveau 8. Cette catastrophe symbolisera vite la pollution massive de l'océan, des terres, des nappes phréatiques et de l'alimentation animale et végétale. Une partie considérable du japon deviendra une zone de non-vie : une catastrophe à l'échelle de notre planète et de l'humanité entraînant des conséquences pour l'ensemble du vivant.

La romancière japonaise Hiromi Kawakami a exprimé son sentiment dans la presse :

"S'agissant du séisme et du tsunami, je crois que les Japonais assumeront ce malheur, avec résignation. Il n'en va pas de même pour l'accident de la centrale [...], et il est hors de question pour moi de me résigner à accepter la situation. C'est l'échec des hommes politiques qui n'ont pas fait preuve d'exigence lors de sa construction, c'est notre échec à nous tous qui les avons élus. C'est l'échec des constructeurs qui n'ont pas prêté l'oreille à ceux qui mettaient en doute sa sécurité, c'est aussi le crime de nous tous qui vivons dans les grandes villes sans nous soucier de rien, occupés seulement à l'essor de l'économie, demandant toujours plus à l'électronique, nous qui avons permis pour notre confort l'installation de la centrale de Fukushima loin de la capitale. "

Avec cette catastrophe, on a touché à l'essentiel : la Vie! « L'énergie nucléaire, comme la bombe atomique, est une puissance redoutable de contamination, que l'homme laissera sur la Terre après sa disparition. » Il nous faut changer radicalement la vision sans limite de notre développement.

Deux catastrophes majeures en 25 ans,c'est trop. Combien dans les 50 prochaines années?

Des alternatives énergétiques sont possibles :

  • la sobriété et l'amplification des aides pour isoler les logements.

  • le choix d'investissement d'avenir dans les énergies renouvelables : l'argent dans la recherche nucléaire est disproportionné.

  • la production locale pour éviter les coupures d'électricité devenues fréquentes lors de tempêtes.

    Des scénarios de sortie du nucléaire existent. Nous vous invitons à venir les partager avec nous le Mercredi 11 mai, salle Dumont, à 20H. Nous serons entourés de spécialistes pour évoquer la catastrophe de Fukushima, ses conséquences, les solutions envisageables.

    •  
      •  
        •  
          •  

            Claire Dexheimer, conseillère municipale

Secrétariat des élus : 01.48.79.44.48. http://elusvertsaulnay.over-blog.com



Nous remercions les électeurs qui ont choisi François Siebecke et Mariella Parmigiani au premier tour des élections cantonales. Poursuivons ensemble.

Commenter cet article