Transport de déchets radioactifs ? (2) : suite...et fin ?

Publié le par les élus Verts, Aulnay Ecologie

Nous vous avions fait partager un article du journal Le Parisien du 07 janvier relatif à la présence de wagons Castor remarqués par l'oeil attentif de militants écologistes en gare de triage du Bourget-Drancy. Vous trouverez ci-dessous, deux nouveaux articles du Parisien des 08 et 09 janvier 2013, nous donnant des "nouvelles" de ces wagons qui étaient susceptibles de transporter des déchets radioactifs ou matières chimiques... 

 

 

Le Parisien - 08 janvier 2013

Drancy - Le Bourget On ne sait pas s'ils contenaient des déchets radioactifs

 

Les wagons mystérieux sont repartis

 

Repérés par hasard samedi, ils ont stationné une bonne partie du week-end en gare de triage du Bourget-Drancy, au grand dam des militants antinucléaires. Les quatre wagons Castor, conçus pour transporter des déchets ou des matières chimiques, sont repartis dimanche soir entre 19h15 et 21 heures.

Le mystère demeure sur ce qu'ils contenaient. La préfecture a indiqué dimanche ne pas avoir été avertie du passage d'un convoi "sensible" en Seine-Saint-Denis. Mais plusieurs indices ont intrigué Hervé Suaudeau, militant écologiste d'Aulnay.

"Des panneaux amovibles arborant le signe radioactif étaient attachés avec des cadenas sur ces wagons, fait-il remarquer. D'ailleurs ce type de wagon est agréé par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour transporter des contenus hautement radioactifs comme des barres d'uranium usagé." Comme lors du passage d'un convoi en décembre, le militant regrette le manque d'information qui entoure la présence de ces wagons. "On est dans la plus grande opacité alors qu'on est en pleine zone dense. Au minimum, on demande à ce que les maires des communes traversées soient informés".

 

Le Parisien - 09 janvier 2013

Les wagons étaient vides de déchets nucléaires

 

convoiCastorDrancyLes quatre wagons, qui ont stationné plus de vingt-quatre heures ce week-end en gare de triage du Bourget-Drancy, étaient vides de tout chargement radioactif. C'est ce qu'a assuré la préfecture, hier matin, après en avoir été informée par le transporteur. "Si un convoi radioactif passe sur le département, nous sommes avisés de son itinéraire plusieurs jours en amont", précise la préfecture. Contactée, la SNCF n'a pas répondu à nos questions. La présence de ces wagons dits castors, conçus pour transporter des matières ou des déchets chimiques ou radioactifs, avaient suscité l'inquiétude de militants écologistes mais aussi d'élus. Hier, le député-maire (UDI) de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, a de nouveau écrit à la ministre de l'écologie, Delphine Batho, qu'il avait déjà sollicitée à l'Assemblée mi-décembre lors du passage par Drancy d'un convoi nucléaire à destination de l'usine de retraitement de La Hague. Demandant "que toute la lumière soit faite sur le contenu et les raisons des stationnements à Drancy de ces wagons castors" et dénonçant une attitude "inadmissible" de la SNCF, l'élu réclame à l'avenir que "le passage, le stationnement ou le triage de tous les wagons contenant des matières nucléaires en gare de Drancy-le Bourget fasse l'objet d'une information préalable aux maires concernés".

Publié dans actualité

Commenter cet article