Sortons du "Bougisme"...

Publié le par les élus Verts

Jean-Marc BLOCHCe syndrôme touche le plus haut niveau de l'Etat mais pas seulement . Il s'agit de gouverner par l'agitation, "le coup politique", de nier la complexité des situations et des solutions, d'être en mouvement...

L'agenda 21 est un important outil pour le long terme qui doit prendre en compte les questions sociales, environnementales, économiques et démocratiques. Mais après son utilisation électorale, les élus ont déserté ce lieu. Et sans attendre ses conclusions, le maire lance une grande consultation sur le bilan de ses trois ans... à grand frais d'étude et de sondage.

Il faudrait au contraire approfondir les élements positifs de l'agenda 21 pour le mener à bien, ne pas laisser les conseils de quartiers dépérir...mais on s'agite perpétuellement pour masquer les échecs d'une majorité très fragile ou cacher la valse des directeurs.

Dans ce domaine, la brusque suspension du directeur général des services techniques pose de graves questions. Il avait pourtant été recruté pour sa proximité avec le maire, au détriment à l'époque d'un directeur compétant, respecté de tous et pourtant mis au placard. Ce nouvel épisode, et celui des marchés publics qui font l'objet de procès, démontrent hélas la justesse de nos analyses sur les dérives des pratiques de cette municipalité.

La droite aulnaysienne gesticule tout autant en proposant des solutions simplistes à des problèmes complexes. A l'insécurité, les élus de Droite voudraient qu'il existe un outil magique, la vidéo-surveillance, dont les études démontrent le coût exhorbitant, l'atteinte aux libertés publiques, une efficacité limitée même avec des conditions d'utilisation précises et coûteuses... Ce n'est que de l'agitation: cette droite est en charge nationalement de notre sécurité.

Autre exemple de communication masquant l'inefficacité: La municipalité a lancé en grande pompe une pétition pour un nouveau commissariat, une commission spéciale sur ces questions dont les conclusions concrètes se font attendre. Mais l'executif lance ce énième chantier à grand renforts de communication alors que dans le même temps la police municipale et la Mission Ville restent sans objectif clairs, les personnels étant pourtant reconnus et compétents.

Vous l'avez compris, nous goûtons peu de cette politique spectacle qui se nourrit de grands discours. Un exemple concret : il y a près de 160.000 euros d'excédent au Centre Communal d'Action Sociale alors que de trop nombreux aulnaysiens connaissent la précarité et le chômage. Pendant que le journal Oxygène nous fait de belles pages sur la solidarité, nous nous éloignons d'une vraie politique sociale.

Au "bougisme", au bling-bling, nous préferons la réflèxion partagée puis l'action concrète, sur le long terme, au service de l'ensemble des habitants et de l'unité de notre ville.

Bien respectueusement.

Jean-Marc Bloch, conseiller municipal

Secrétariat des élus : 01.48.79.44.48. http://elusvertsaulnay.over-blog.com

 

Commenter cet article