Penser la ville autrement : entretien avec Alain Amédro (3/3)

Publié le par les élus Verts

Votre idéal  de ville ?

Une ville qui garantisse la mixité des fonctions : une ville lieu de vie, de travail et de loisirs. Elle doit satisfaire les besoins des habitants, offrir du travail, des équipements, et aussi redonner de la place à la nature : parcs, jardins partagés, jeux pour enfants, bancs notamment pour jalonner les parcours des anciens vers les marchés…

- Une ville où les différents pôles seront reliés par des modes de transports doux, alternatifs et / ou collectifs.

Une ville qui concilie intensité et qualité environnementale. Elle doit répondre à la triple contrainte de rationaliser les consommations d’énergie, de répondre au besoin de logement pour tous et de préserver la biodiversité.

Une ville qui sache envisager avec tous son avenir par des ateliers d’urbanisme, des conférences de citoyens, un garant du débat, des cahiers d’acteurs…Une démocratie par les actes !

Ainsi, nous avons proposé pour la révision annoncée du PLU :

- une consultation de qualité notamment avec les associations,

- des méthodes renouvelées passant par des ateliers d’urbanisme ouverts aux habitants,

- des cahiers d’acteurs exposant les différents avis, des études avec des experts indépendants, y compris à la demande des habitants.

- la nomination d’un garant du débat afin de permettre une discussion équilibrée.

 

Concrètement, vous avez commencé cette sensibilisation à cette ville de demain ?

J’ai, d’une part, réussi à promouvoir un éco-quartier dans le quartier de l’usine d’amiante et une étude exploratoire est en cours autour de la place Camélinat. D’autre part, une exposition se tient en ce moment sur la ville durable avec de nombreux ateliers et éco-débats pour nous permettre de mieux cerner les enjeux : architectes, urbanistes, médecins se sont rendus au chevet de la ville dans le cadre de cette exposition. La ville durable va essaimer dans l’esprit des aulnaysiens. C’est un travail de longue haleine… Nous avons aussi sensibilisé par la photo les aulnaysiens sur les enjeux urbains.

Et maintenant ?

Il appartient au maire de réunir sa majorité sur d’autres méthodes. Il lui appartient de rassembler les aulnaysiens, je dirais encore, il nous appartient de rassembler les aulnaysiens. J’y suis prêt et avec moi tout le groupe Vert, Aulnay Ecologie. Nous attendons un sursaut du maire afin de mieux servir ensemble les habitants. N’oublions jamais que c’est à eux que nous devons des comptes.

Le maire évoque les prochaines élections régionales pour expliquer les prises de position des Verts ?

Il y a depuis 2008 des élections tous les ans et il y aura les cantonales en 2011, les présidentielles et législatives en 2012…Est-ce à dire que nous en sommes réduits au silence ? Nous avions prévu de faire connaître nos désaccords après les échéances électorales mais l’attitude du maire vis à vis de la population et de mon groupe nous a forcée à sortir de notre réserve.

D’autre part, dans cette campagne des régionales, nous sommes sur les questions de fonds : rénovation des transports et tarification, qualité urbaine de la ville, formation et reconversion écologique de la région. Notre ambition est de mettre au cœur des politiques publiques les questions d’écologie liant environnement et social !

Il est bon pour la démocratie que puissent s’exprimer et s’affirmer des projets différents et l’urgence écologique marque notre époque. Aux franciliens de se prononcer et je ne mélange pas le local et le régional. J’apprécie les qualités de rassemblement, les compétences et le dynamisme de Cécile Duflot qu’elle pourra mettre au service de la région.

J’ai travaillé et le ferai demain encore avec des socialistes, des communistes, des radicaux à la Région et j’ai soutenu les projets aulnaysiens lorsqu’ils me semblaient répondre à l’intérêt général. J’ai contribué à faire avancer des dossiers sur notre département quelle que soit l’étiquette politique du maire. J’ai travaillé pour les franciliens sans esprit partisan.

La concurrence politique, ne me fait pas oublier ni taire que j’ai pu apprécier les qualités humaines de Jean-Paul Huchon, très éloignées de tout sectarisme et des méthodes brutales…

Nos paroles, nos actes et propositions sont animés par la situation aulnaysienne que nous jugeons préoccupante, se taire serait trahir nos idéaux et la confiance des citoyens.

Merci

Commenter cet article

La nature, une militante électorale ! 08/03/2010 18:08


Aujourd'hui les socialistes demande à TF1 de déprogrammer l'émission Ushuaia samedi soir juste avant les élections....
La nature devient elle, une militante électorale?
Les socialistes se perdent...Dommage.....
Alain Amédro l'élu vert lui reste fidèle à ses promesses, à ses idées, tout en écoutant les citoyens même si cela le met dans une posture très très délicate . BRAVO à lui en espérant ne pas le
perdre dans cette bataille qui semble sans merci.
Sur Aulnay les socialistes prône et proposent des logements sociaux notament à Arc en ciel.( et ce serait formidable si il ne détruisait pas un espace vert et quatre vieux tilleuls seul espace de
respiration d'un secteur déjà bien dense et qui oblige les enfants à jouer sur la chaussée) ) Ce qu'ils ne disent pas c'est le tarif des loyers, plafond de ressources: PLS Le PLS est LE PLAFOND LE
PLUS ELEVE des trois plafonds de ressources applicables dans le « secteur locatif social » Par exemple des ménages avec des revenus incroyablement élevé accéderait à un « logement social » !
Normal, le plafond de ressources PLS monte très haut. A vous de voir Vous pouvez le retrouver à cette adresse sur le site du ministère du logement :
http://www.logement.gouv.fr/article.php3?id_article=5641


Stéphane Potié 08/03/2010 09:50


Je vote tout de suite pour "l'idéal de ville" d'Alain Amédro, notamment pour la place plus importante de la nature en ville et la préservation de la bio-diversité, indispensables pour le bien-être
des citadins. Comment ne pas rêver d'une telle ville, à la fois active et sereine, dans une atmosphère "apaisée" par de nombreux espaces verts et des modes de déplacement doux ? J'espère qu'il
n'est pas utopiste d'imaginer Aulnay devenir ce type de ville du futur.