Notre tribune encore une fois malmenée

Publié le par les élus Verts

François Siebecke.jpgA de multiples occasions nous vous faisions part dans ces pages des "oublis, coupes, et omissions" qu'ont subis plusieurs de nos tribunes parues dans Oxygène. Ce mois-ci encore, une phrase a été amputée, lui retirant ainsi tout son sens. Jusqu'à présent  nous nous étions limités à en faire systématiquement les remarques  à la rédaction du journal. Aujourd'hui nous adressons une requête officielle au Maire (directeur de la publication) demandant qu'une version nous soit transmise pour relecture avant le Bon A Tirer. Vous pouvez lire ci-dessous notre tribune libre dans sa version d'origine.

 

POUR UNE VILLE APAISEE, UNE AUTRE METHODE EST POSSIBLE.

 

Durant une semaine, les deux manifestations qui se sont déroulées le 5 juin à l'hôtel de ville, ont agité les esprits. L’organisation d’une contre manifestation n'a pu qu'ajouter à la tension déjà vive sur les questions d’aménagement urbain. Pour notre part, nous préférons la voie du dialogue, du débat public et de la concertation.

 

Cette mobilisation citoyenne traduit une absence de dialogue, d’échange constructif et d’écoute de la municipalité s’agissant des transformations à venir de notre ville.

 

Des questions importantes incluant les logements, les transports, la nature en ville, l’emploi et les équipements auraient mérité l’organisation d’un véritable débat public très en amont avec les habitants de tous les quartiers, un plan local de l’habitat.

 

C’est ensemble et non les uns contre les autres que nous devons penser la ville de demain afin de relever les enjeux des crises sociale, écologique et démocratique.

 

Nous proposons de revoir les modes de concertation et de consultation pour tout projet engageant le devenir d’Aulnay, par la mise en place d’ateliers publics d’urbanisme animés par des cabinets extérieurs afin de rassembler et confronter les points de vue des habitants, associations, élus et administration dans une démarche de co-élaboration.

 

Nous demandons l’organisation d’un conseil municipal extraordinaire ouvert sur les questions d’urbanisme. Par cette méthodologie nouvelle, chacun - groupes politiques, associations, experts (bénéficiant chacun d’un temps de parole équilibré) - pourra confronter son point de vue quant au devenir à 30 ans de la ville.

 

Nous faisons le pari de la complémentarité entre démocratie représentative et démocratie participative, chacune pouvant s’enrichir de l’apport de l’autre dans le souci d’une plus grande efficacité.

 

Il faut résoudre la crise du logement par des dispositifs innovants adaptés aux demandeurs : agence immobilière à vocation sociale (AIVS), mobilisant des logements privés vacants dont le paiement du loyer est garanti par la collectivité, création de logements très sociaux répondant à la situation des habitants vivant dans la grande précarité et que le seul logement social ne résout pas (résidences sociales, logements passerelles pour les femmes victimes de violence…).

 

Réintroduire la nature en ville, rééquilibrer la construction de logements notamment à proximité des transports en commun, valoriser notre ville par des bâtiments de haute performance énergétique, passent par un processus démocratique totalement renouvelé.

 

Nous appelons le Maire à mettre enfin en place les conditions d’un dialogue serein entre tous les aulnaysiens pour une ville apaisée.

 

Nous sommes résolument un groupe de propositions municipales à votre service.

 

Bien respectueusement.

 

François Siebecke

Conseiller Municipal

 

Commenter cet article