La culture au coeur de l'écologie

Publié le par les élus Verts, Aulnay Ecologie

Tribune du magazine municipale Oxygène - Novembre 2012

du groupe de propositions municipales, Aulnay Ecologie - Les Verts

 

Claire Dexheimer 15Notre ville va se doter, grâce au CREA, d’un futur centre d’art vocal et scénique d’envergure. Qu’en pensez-vous ?

Claire Dexheimer – C’est une excellente nouvelle pour notre ville qui a toujours été précurseur sur le développement des pratiques culturelles depuis le Théâtre aux Champs de Jules Princet jusqu’aux musiques du monde du Cap en passant par l’Espace Jacques Prévert, sans oublier nos bibliothèques de quartier, l’école d’art Claude Monet et le conservatoire… Ce projet est d’abord une reconnaissance par notre collectivité du travail effectué par le CREA depuis presque trois décennies. C’est aussi une façon de renouer avec un fort intérêt local pour la culture. Ce futur centre culturel est inscrit dans le projet « Ile-de-France 2030 », voté le 25 octobre et  porté par Alain AMEDRO, vice-président du Conseil Régional. C'est la reconnaissance régionale d'un projet culturel fédérateur et du fort soutien des écologistes.

 

Que pensez-vous du projet Europa City ?

Claire Dexheimer – Europa City est un projet démesuré et inutile. Nous sommes pour le soutien à l’espace Jacques Prévert par la création de salles municipales dédiées au cinéma favorisant à la fois une programmation riche et variée et la production théâtrale.

Or, la municipalité a donné son accord à un méga-cinéma, qui annonce la mort des cinémas municipaux alentours. La culture mérite toute notre attention et nous regrettons la valse des directeurs de ce service. La ville a perdu des compétences dans ce domaine.

 

Quel message portez-vous en matière de culture ?

Claire Dexheimer – Les écologistes sont pour une culture libre, indépendante et ouverte, respectueuse des diversités et accessible à tous, une culture qui refuse la médiocrité et rejette la compétition. Être écologiste, c'est accepter d'être petit devant les enjeux planétaires, et donc de promouvoir une culture sans arrogance, favorisant une réflexion sur nos comportements et nos pratiques.

L’éco-citoyenneté ne peut être que le fruit du dialogue, de l’échange et de l’écoute, il ne peut donc y avoir d’écologie sans culture. La Fête de l’Arbre représentait un lien entre culture et écologie, entre culture et convivialité, sensibilisation à l’environnement et mieux vivre ensemble. Sa suppression rend tristes de nombreux enfants et leurs parents.

La culture doit être, plus que jamais, une priorité ! La crise ne doit pas nous faire renoncer à la poésie, au théâtre, au hip hop… à tout ce qui permet l’épanouissement, la rencontre et l’imagination créative.

 

 

Secrétariat des élus Verts : 01 48 79 44 48

http://elusvertsaulnay.over-blog.com

Commenter cet article