La culture au coeur de l'écologie

Publié le par les élus Verts, Aulnay Ecologie

Groupe de propositions municipales, Aulnay Ecologie - Les Verts

 

 

Claire Dexheimer 15Un entretien avec Claire DEXHEIMER, conseillère municipale d’Aulnay-sous-bois

 

Notre ville va se doter, grâce au CREA, d’un futur centre d’art vocal et scénique d’envergure. Qu’en pensez-vous ?

 

Claire Dexheimer – C’est une bonne nouvelle pour notre ville qui a toujours été précurseur sur le développement des pratiques culturelles depuis le Théâtre aux Champs de Jules Princet jusqu’aux musiques du monde du Cap en passant par l’Espace Jacques Prévert, sans oublier nos bibliothèques de quartier, l’école d’art Claude Monet et le conservatoire… Ce projet est d’abord une reconnaissance de notre collectivité du travail effectué par le CREA depuis presque trois décennies. C’est aussi une façon de renouer avec un fort intérêt local pour la culture dans le cadre des aménagements de Paris Métropole. Je me félicite d’un tel projet et la municipalité peut compter sur le soutien des écologistes pour le concrétiser. Prévu dans la Ferme du Vieux Pays, patrimoine remarquable de notre ville, ce futur centre culturel est inscrit dans le projet « Ile-de-France 2030 », porté par Alain AMEDRO, vice-président du Conseil Régional. C'est la reconnaissance d'un projet culturel fédérateur et de l'attention toute particulière des écologistes à ce projet de dimension régionale. 

 

Sur le Triangle de Gonesse, le groupe Mulliez a le projet Europa City qui se veut un projet culturel et de loisirs ? Qu’en pensez-vous ?

 

Claire Dexheimer – Europa City est un projet démesuré et inutile. C’est  l’inverse d’une culture qui travaille avec les acteurs de l’éducation et qui anime nos quartiers…

La programmation du cinéma Jacques Prévert pourrait faire preuve de davantage d’ambition mais pour cela nous avons besoin de salles municipales dédiées au Septième Art avec une programmation qui satisfasse tous les publics, c’est le rôle du service public. Cela aiderait, aussi, l’Espace Jacques Prévert à développer sa production de spectacles vivants. Les aulnaysiens sont aujourd’hui contraints de quitter la ville en voiture pour aller consommer de la culture de masse. La municipalité a donné son accord à Hammerson pour un multiplexe à O’Parinor. Nous savons que ce type de méga-structure annonce la mort programmée des cinémas municipaux alentours dont l’Espace Jacques Prévert : le Louis Daquin à Blanc-Mesnil, les Trente-Neuf Marches à Sevran, le Jacques Tati à Tremblay, qui font partie d’un réseau départemental reconnu dans toute la France. Une médiathèque est aussi un équipement très attendu à Aulnay.

Malheureusement, les méthodes autoritaires de la municipalité mises en œuvre depuis le début de ce mandat, ont touché aussi le service culturel de la ville. En effet, ce service a été la première victime de la valse des directeurs avec le départ de sa directrice générale. On continue de perdre des personnels compétents dans ce domaine et c’est dommage !

 

Quel message portez-vous en matière de culture ?

 

Claire Dexheimer – La culture est au cœur des préoccupations des écologistes car c’est la base de tout changement de comportement. Les écologistes sont pour une culture libre, indépendante et ouverte, respectueuse des diversités et accessible à tous, une culture qui refuse la médiocrité et rejette la compétition. Être écologiste, c'est accepter d'être petit devant les enjeux planétaires, et donc de promouvoir une culture sans arrogance, favorisant une réflexion sur nos comportements et nos pratiques.

L’éco-citoyenneté ne peut être que le fruit du dialogue, de l’échange et de l’écoute, il ne peut donc y avoir d’écologie sans culture. La Fête de l’Arbre représentait un lien entre culture et écologie, entre culture et convivialité, sensibilisation à l’environnement et mieux vivre ensemble. Sa suppression rend ainsi tristes de nombreux enfants et leurs parents.

Aujourd’hui, nous disons que la culture doit être, plus que jamais, une priorité et que la crise ne doit pas nous faire renoncer à la poésie, au théâtre, au hip hop…à tout ce qui permet l’épanouissement, la rencontre et l’imagination créative.

 

Bien respectueusement.

 

Secrétariat des élus Verts : 01 48 79 44 48

http://elusvertsaulnay.over-blog.com

 

Commenter cet article