L'Education doit redevenir une priorité

Publié le par les élus Verts, Aulnay Ecologie

Groupe de propositions municipales, Aulnay Ecologie - Les Verts

 

Claire Dexheimer 15Le bilan sur l’éducation du président sortant est sans appel : suppression de 66.000 postes d’enseignants, suppression de 3.000 postes dans les Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED), réduction de la dotation horaire globale… Tous les indicateurs sont au rouge. Les syndicats dénoncent des réformes pédagogiques menées sans concertation avec les partenaires de la communauté éducative. La suppression de la carte scolaire a creusé les inégalités sociales face au savoir. Seuls trois enfants d'ouvriers sur dix atteignent la terminale et la moitié des élèves issus des familles défavorisées est en retard en sixième. La fonte des crédits aux associations d'éducation populaire et la baisse de la prise en charge des emplois de vie scolaire, aggravent encore les inégalités. Pour terminer ce triste tableau, la France a le taux d'encadrement dans le primaire le plus faible des pays occidentaux.    

Les conséquences de cette politique calamiteuse se ressentent à Aulnay. Malgré la mobilisation des parents et des enseignants en mai 2011 contre la baisse des moyens du RASED, l’inspection académique a quand même supprimé un poste cette année. Depuis le mois de mars 2012, les professionnels du RASED, notamment sur l’école Anatole France, appellent à l’aide. En 3 ans, les 10 postes aulnaysiens ont été réduits à 3 ! Pour la rentrée 2012, il est prévu de réduire ce nombre à 2. Parents et enseignants demandent le maintien de 4 postes.     

Même mobilisation en ce moment dans les collèges aulnaysiens, Debussy, Gérard Philippe et puis Le Parc, après l’annonce de la réduction de la dotation horaire globale entraînant la remise en cause des classes à horaires aménagés et des projets portés par les équipes éducatives. Aussi, les ateliers pédagogiques (théâtre, musique, sport…) à l’écoute des talents de nos enfants sont ils menacés. Toutes ces mesures vont creuser davantage le fossé entre les familles qui ont les moyens de recourir à des prestations complémentaires privées et celles qui ne peuvent pas se le permettre et auront un impact certain sur l’épanouissement et le bien-être de nos enfants.

 

UNE ALIMENTATION SAINE POUR TOUS    

Concernant la gestion de notre ville et malgré l’annonce il y a un an et demi d’une augmentation, les parents d’élèves constatent la moindre qualité de l’alimentation et la quasi-absence du bio dans les assiettes. L’introduction de l’alimentation biologique permet pourtant d’accéder à une alimentation saine pour tous au sein de l’école. Ce recul n’est que le reflet de l’échec de l’Agenda 21. La question du développement durable à Aulnay est devenue la cerise sur un gâteau indigeste au lieu d’être le socle d’une nouvelle gouvernance tenant compte des enjeux sociaux, économiques et environnementaux de notre 21ème siècle. Comme Sarkozy, l’écologie n’est pas une priorité du maire. Fera-t-il de l’Agenda 21 ce que le président a fait du Grenelle de l’environnement ?

 

Claire DEXHEIMER - Conseillère municipale

 

Les élus Verts -  Aulnay Écologie

Secrétariat : 01 48 79 44 48

http://elusvertsaulnay.over-blog.com

Commenter cet article