Europacity : n’est qu’un centre commercial de plus!

Publié le par les élus Verts

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 7 AVRIL 2011

 

VŒU PROPOSE

PAR M. BOULANGER ET LE GROUPE DES ELUS VERTS AULNAY ECOLOGIE

 

 

Le groupe Auchan veut installer sur le territoire de Gonesse, un gigantesque complexe touristico-commercial du nom d’« Europa City ». Ce projet au cœur du triangle de Gonesse, sur 80 hectares, est avant tout un centre commercial comportant entre 400 à 500 boutiques de commerces et restaurants, seul environ un tiers des superficies sera dédié aux loisirs et aux spectacles.

 

Europa City n’est qu’un centre commercial de plus dans un contexte de surconcentration et d’hyper-concurrence au détriment du commerce de proximité tant dans les centres villes que dans les quartiers des département de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise. A Aulnay, des commerces sont en difficultés, et l’offre commerciale dans certains quartiers est problématique.

 

Ce projet démesuré fera de nos villes des déserts commerciaux et des déserts culturels.

Or aujourd’hui, le bien vivre ensemble passe par le développement des commerces de proximité et des circuits courts. Aujourd’hui, le bien vivre ensemble a besoin d’équipements culturels de proximité et de convivialité.

 

Un tel projet va générer de nombreux flux, de personnes mais aussi de marchandises dans un secteur routier déjà très chargé. Cette forte augmentation de trafic routier va à l’encontre des principes de réduction de gaz à effets de serre.

 

L’implantation de ce projet prévu au cœur de l’espace agricole du « Triangle de Gonesse » sacrifie des centaines d’hectares agricoles. Ce projet détruit de façon irréversible ces rares terres arables d’Ile de France. Ce sol est un patrimoine précieux qu’il faut valoriser afin de créer des emplois dans l’agriculture vivrière, une agriculture durable qu’il est essentiel d’avoir à proximité.

 

Un collectif d’associations dénonce « un centre commercial de trop » qui déplacerait et détruirait plus d’emploi qu’il en créerait. Des acteurs économiques telle chambre de commerce et d’industrie de Paris évoque que pour un emploi créé dans la grande distribution, 4 seront détruits dans d’autres secteurs de l’économie.

 

Pour les villes voisines, qui ont déjà connu les friches industrielles, avec ce projet nous risquons de subir demain les friches commerciales.

 

D’autre part nous déplorons que les principaux projets répertoriés sur l’Est parisien par le Parisien début 2011 soient des centres commerciaux. L’est du Val d’Oise et de la Seine Saint Denis sont suréquipés en centres commerciaux.

 

 Notre assemblée s’était déjà émue, à juste titre, du projet Aéroville qui verra le jour sur Tremblay-en-France au bout de la zone de Parinor 2.

Les consultations légales ne nous garantissent que trop rarement de pouvoir « peser » sur ce projet, son contenu, son opportunité, sa réalisation dont la portée intercommunale est évidente.

Les éléments d’appréciation de ce nouveau projet, Europa City, sont suffisamment inquiétant pour que nous nous opposions unanimement à ce projet, alors qu’il en est encore temps.

 

 

Le groupe des élus Verts Aulnay Ecologie et Alain Boulanger demande au Conseil Municipal d’Aulnay-sous-bois d’adopter ce vœu :

 

Le conseil municipal réunit le 7 avril 2011 se prononce : 

  • Pour la mise en place d’une commission de concertation intercommunale en lien avec les conseils généraux et le conseil régional afin de déterminer l’avenir du territoire du triangle de Gonesse dans le territoire de l’Est francilien.

  • Cette commission devra permettre la mise en place d’une vision d’un aménagement équilibré et partagé de nos territoires. Ce travail associerait tous les acteurs politiques, économiques, associatifs franciliens et pourrait déboucher ainsi sur un véritable projet de territoire.

Le conseil municipal demande :

  • Aux concepteurs du projet de renoncer au projet Europa City.

  • A l’EPA Plaine de France en collaboration avec l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) de mener une étude afin de déterminer les conséquences notamment sur le commerce de proximité et les cinémas, des villes du 93 et du 95 d’un tel projet.

Cette étude pouvant être utilement transmise dans le cadre du dossier d’enquête publique.

 

Par ce vœu, le conseil municipal soutient l’action des associations engagées contre le projet Europa-City et aura à déterminer une aide matérielle appropriée.

 

Ce voeu a été refusé par la majorité PS-PCF du conseil municipal, nous y reviendrons...

 

Publié dans actualité

Commenter cet article