Et si ?... on passait du discours à l'action !

Publié le par les élus Verts

 

Tribune du groupe de propositions municipales : Les Verts, Aulnay Ecologie.

 

Alain Amedro 08 

Nous nous réjouissons qu'enfin débutent les travaux autour de la rédaction de l'agenda 21. Mais, nous n'oublions pas les difficultés que nous avons rencontrées pour faire avancer un peu, la prise en compte des crises écologiques et sociales dans les politiques de la ville.

 

Dès 2008, je me suis attaché à relancer l'Agenda 21 et à maintenir une Direction du Développement Durable digne de ce nom qui, sinon, aurait disparu et, avec elle, les politiques qu’elle portait. Malheureusement, dans le budget 2010, beaucoup des politiques liées aux questions d'environnement ont disparu : lutte contre le bruit, étude économie d'énergie, création d’un vrai réseau cyclable, mais aussi démantèlement du Centre Communale d'Action Sociale en le privant des travailleurs sociaux en charge du logement.

 

L'Agenda 21 doit amener une autre manière de gouverner où votre avis prendra toute sa place. Nous pouvons constater que les conseils de quartier sont une caricature de démocratie où vos propositions sont trop souvent ignorées, des projets présentés mais non discutables avec pour conséquence un fort découragement.

 

Félicitations aux jardins partagés du Zéphyr qui viennent d'être récompensés par Natureparif. Une belle action de jardinage et de "vivre ensemble", au cœur des quartiers d'habitat social mis en place avec l'aide du Logement Francilien, de la municipalité précédente et la mobilisation des femmes relais et des habitants. C’est aussi un prix pour l’action mis en place depuis deux ans à la Maison de l’Environnement en lien avec les Espaces Verts. C’est une belle reconnaissance de démarches que j’ai encouragées en tant qu'adjoint aux Espaces Verts.

 

A l’opposé, le maire a refusé les jardins partagés au parc de la Roseraie. Cette réalisation, liant convivialité et sensibilisation aux enjeux de la biodiversité, avait été votée deux fois à l'unanimité en conseil municipal. Par cette décision, il a cassé une dynamique qui devait profiter à tous les quartiers de la ville : Gros Saule, Balagny ...là où les habitants ne disposent pas de jardins et où vous êtes nombreux à m'avoir exprimé votre enthousiasme pour ce type de projet.

 

Alors oui à un Agenda 21 local, mais il faudra passer du discours aux actes, transformer la manière de gouverner, allier social et environnement, renoncer à la propagande pour co-élaborer les projets. Le journal de l'Agenda 21 ressemble à une auto-promotion des adjoints au détriment de la sensibilisation à la protection de notre environnement et aux enjeux sociaux...

 

La municipalité est devant un choix : laisser mourir une belle démarche ou transformer sa politique pour la rendre solidaire et écologiquement responsable.

 

Nous serons très heureux de vous retrouver à la Fête de l'Arbre.

 

Bien respectueusement,

 

Alain AMEDRO

Conseiller municipal, vice-président du conseil régional Ile-de-France.

 

                                                                        Secrétariat des élus verts : 01.48.79.44.48.

                                                     

 

 

Commenter cet article