Urbanisme : allier environnement, social et participation citoyenne

Publié le par les élus Verts

Notre tribune mensuelle dans Oxygène.

L’expression pluraliste d'une majorité est garante de la richesse du débat démocratique. Ainsi, sur les questions d’urbanisme, nous réaffirmons notre adhésion à la construction de logements sociaux mais maintenons nos désaccords sur les deux projets actuellement envisagés par l’Office HLM d’Aulnay dont le maire est président.

 

Arc-en-ciel : Pour un retrait du permis de construire

Le projet consiste à édifier 24 logements sociaux supplémentaires sur un terrain situé au centre de la cité Arc-en-Ciel. Or, ce terrain bordé de 4 tilleuls est aujourd’hui vécu par les riverains comme un lieu de vie et de convivialité. A plusieurs reprises, j'ai fait des propositions alternatives concrètes : un projet réduit à 12 logements sur le site Arc-en-Ciel permettant à la fois de préserver des espaces publics propices à l’échange et les quatre tilleuls qui donnent une forte identité au quartier ET parallèlement la construction de 12 autres logements en centre ville dans le programme en cours de réalisation rue du 14 juillet. Cette solution, permettrait de construire le même nombre de logements, dans les mêmes délais, mais mieux répartis sur l’ensemble du territoire. Elle a l’avantage de recueillir l’assentiment d’une grande majorité de riverains et de mener l’ensemble des acteurs (OPH, ville et habitants) sur la voie du consensus afin d’aboutir à un projet acceptable en terme de logement et de qualité du cadre de vie.

En dépit de mon désaccord et de ces initiatives, le maire a choisi d’accorder en l’état le permis de construire. Aujourd’hui ma responsabilité d'adjoint à l'urbanisme et président du groupe des élus Verts me conduit à demander son retrait et à proposer de poursuivre le débat.

 

Balagny : Espace vert à protéger

L’OPH a proposé de construire 40 logements sur un espace…vert. Sophoras, aulnes, acacias et marronniers bordent une petite clairière qui fait la joie des habitants de ce quartier. Ce patrimoine arboricole remarquable ne doit pas disparaître comme je l'ai fait savoir dès le 29 mai par courrier au maire. C’est pourquoi, conscient de la nécessité de construire tout en préservant le cadre de vie déjà pénalisé par l’autoroute proche, le groupe des élus Verts propose de construire sur un autre site dans le quartier ou à proximité du centre gare sur un terrain dont la ville est propriétaire, de protéger l’espace vert et d'associer la population à la réflexion.

Monsieur le maire s’est engagé à étudier sérieusement notre proposition.

 

Dans une démarche ouverte, nous faisons six propositions pour notre ville que vous pouvez retrouver sur notre tract.

Oui, nous pouvons aujourd'hui proposer une solution qui associe la population à un projet d'urbanisme écologique répondant à l'urgence sociale.

Publié dans urbanisme

Commenter cet article