Aulnay-sous-Bois pour l’agriculture bio en Ile-de-France

Publié le par les élus Verts

COMMUNIQUE DE PRESSE : la ville d’Aulnay-sous-bois interpelle le Conseil Général des Yvelines

 

Aujourd’hui les franciliens sont en attente de produits alimentaires de meilleure qualité pour leur santé et pour l’environnement. De plus en plus nombreux, ils s’associent au sein d’AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne). A Aulnay les habitants ont déjà lancé la première et une seconde serait prête à voir le jour si l’approvisionnement pouvait être assuré par un maraîcher. Mais ce sont le terres agricoles préservées qui sont encore insuffisantes.

 

A l’heure où le besoin en espaces agricoles protégés se développe, l’Etablissement public foncier des Yvelines a, le 8 décembre 2008, préempté les terres de la Ferme de la Haye situées sur les communes de Flins et des Mureaux pour y installer un circuit de formule 1.

 

Les terres visées par ces arrêtés constituent un espace agricole de 140 hectares sur lequel le projet d’implantation du plus grand domaine d’agriculture biologique d’Ile-de-France était en train d’aboutir. Trois agriculteurs, un céréalier et deux maraîchers, ont d’ores et déjà commencé à cultiver les terres.

 

Par ailleurs, ce terrain se situe sur une zone de captage alimentant en eau potable plus de 400 000 Franciliens et Franciliennes. L’installation de ce circuit et de ses équipements annexes pourrait compromettre la qualité de la nappe phréatique.

 

Parce que nous ne devons pas permettre que ce terrain soit sacrifié pour un projet qui est en complète contradiction avec les dispositions prises dans le SDRIF en particulier sur le développement de l’agriculture biologique, à l’initiative des élus Verts, le Conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois a adopté un vœu demandant au Conseil Général des Yvelines de renoncer à ce projet de circuit automobile.

Publié dans communiqués de presse

Commenter cet article