Grenelle des ondes : Aulnay ville pilote volontaire

Publié le par les élus Verts

Le Grenelle des ondes a vu se tenir sa première réunion de travail mercredi 6 mai. Dans ce cadre, Alain Amédro Adjoint au maire en charge de l’environnement et du développement durable souhaite qu’Aulnay-sous-bois soit ville pilote pour expérimenter les préconisations des associations qui fixent un seuil de 0,6 volts par mètre d’exposition pour les antennes de téléphonie mobiles.

 

La ville d’Aulnay a déjà pris des dispositions en déclarant un moratoire de toute nouvelle installation d’antenne relais et en proposant que des mesures des ondes émises soient réalisées par des laboratoires indépendants.

 

Pour Alain Amédro, l’expérimentation grandeur nature doit se dérouler dans le plus grand nombre de sites possibles, et notamment dans les moyennes et grandes villes. « Est-ce que diviser la réglementation actuelle par 100 est possible ? » C’est à l’expérimentation de répondre. Et à Aulnay, nous avons la volonté politique et les moyens de la mettre en œuvre. »

 

Enfin, Alain Amédro souhaite mettre à l’étude sur le territoire d’Aulnay un « plan d’occupation des toits » ou « plan de développement des antennes » afin de rendre aux habitants et aux élus locaux une possibilité de débattre sur ces implantations.

 

Avec la prolifération des téléphones portables, et accès au réseau sans fil, la question des champs électromagnétiques auxquels nous sommes tous exposés doit être largement débattue. Une « conférence de citoyens » devrait être organisée sur ce sujet et le principe de précaution appliqué plus rigoureusement.

Publié dans communiqués de presse

Commenter cet article