La ville d'Aulnay-sous-Bois engage concrètement ses politiques publiques en faveur du développement durable

Publié le par les élus Verts

Communiqué de presse des Elus Verts

La 1ère semaine des énergies renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l’énergie se déroule du 17 au 22 novembre 2008.

La ville d’Aulnay-sous-Bois, se veut exemplaire elle s’engage très concrètement dans la lutte contre le réchauffement climatique par plusieurs mesures nouvelles sur son territoire. Lors du Conseil municipal du 20 novembre prochain, trois délibérations s’inscrivant dans une démarche de développement durable seront proposées à l’approbation de l’Assemblée municipale.

Dispositif financier communal en faveur des particuliers pour l’installation d’appareils utilisant les énergies renouvelables.

La ville, par sa volonté de contribuer au développement des énergies renouvelables et à la maîtrise des énergies entend développer un panel d’actions concrètes dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique en permettant aux aulnaysiens de s’y associer grâce à son soutien financier. Les aides concerneront l’installation de :

- Chauffe-eau solaire individuel (CESI) : aide forfaitaire de 300 € ;

- Système Solaire Combiné (SSC) : aide forfaitaire de 300 € ;

- Capteurs solaires photovoltaïques : aide forfaitaire de 300 € ;

- Pompe à chaleur géothermale sur nappe ou à capteurs verticaux ou horizontaux : aide forfaitaire 300 € ;

- Toitures terrasses végétales : subvention de 10€/m² de toiture végétalisée, plafonnée à 300 €.

Elles s’ajouteront aux subvention déjà attribuées par le Conseil régional d’Ile-de-France.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois demande le retour en régie publique de la gestion de l’eau

A l’initiative d’Alain Amédro, Adjoint au Maire à l’environnement et au développement durable, Conseiller régional, une délibération sera proposée au Conseil municipal du 20 novembre. Elle propose de mandater son représentant au SEDIF pour porter sa position sur un retour en régie directe de la gestion de l’eau en Ile-de-France par la création d’une régie publique au sein du SEDIF. Par cette disposition le Conseil municipal souhaite faire entendre une voix nouvelle pour la gestion de la ressource en eau. Plus démocratique et plus juste car elle impliquerait la participation des usagers et des associations, ainsi qu’une diminution du prix de l’eau, plus soucieuse, enfin, de la préservation de la ressource, car elle offrirait la possibilité d’une tarification progressive favorable aux plus démunis et en opposition aux tarifs préférentiels qui ont cours actuellement en faveur des gros consommateurs.

Adhésion au Réseau des Territoires pour l’Economie Solidaire

L’économie sociale et solidaire constitue en Ile-deFrance, et en Seine-Saint-Denis un gisement d’emplois important. Elle apporte des réponses aux enjeux du développement durable que nous devons relever : soutenir l’activité économique locale, lutter contre les exclusions, améliorer la qualité de vie des Aulnaysiens. En proposant au Conseil municipal du 20 novembre prochain, l’adhésion de la ville au RTES, François Siebecke, Adjoint au Maire en charge de la justice sociale et de l’économie sociale et solidaire, souhaite faire entrer Aulnay dans une dynamique de partage d’expériences et de mise en réseau de collectivités également engagées dans l’appui à l’économie sociale et solidaire.

 

Publié dans communiqués de presse

Commenter cet article