Dessinons la ville de demain, plus durable et plus humaine

Publié le par les élus Verts

Nos villes sont les lieux principaux de formation de la richesse et de dynamique de l’emploi, mais elles concentrent aussi l’essentiel des phénomènes de pauvreté et d’exclusion.

 

Il est temps de dépasser cette vision d’une ville scindée par une frontière artificielle entre le Nord et le Sud et de déployer toute notre énergie en mobilisant l’ensemble des outils qui sont à notre disposition pour lui redonner cohérence et unité.

 

Nous devons faire évoluer l’urbanisme afin qu’il devienne le creuset de la diversité sociale et de la qualité environnementale.

 

Nous portons ainsi une vision décloisonnée de l’urbanisme qui articule économie, sociologie et écologie. Les projets d’aménagement du territoire et d’urbanisme devront désormais lier indissociablement l’écologie et la solidarité.

 

La tâche est lourde car la Droite nous laisse un Plan Local d'urbanisme imparfait et qu’il nous faudra réviser au plus vite. Cette révision devra répondre à deux préoccupations : préserver le patrimoine et construire du logement de qualité pour tous ! Et si nous avions droit au beau en matière architecturale dans notre ville?

 

Nos politiques d’urbanisme doivent limiter notre empreinte écologique, réduire les nuisances et bâtir un aménagement du territoire équilibré et soutenable. Elles doivent favoriser un urbanisme économe en ressources foncières et énergétiques garantissant à toutes et à tous l’accès au logement.

 

Que dire de la rumeur « ils vont détruire vos pavillons », répandue par l’ancienne majorité, si ce n’est que cette manœuvre déloyale tente de masquer l’incapacité à trouver un équilibre entre préservation du patrimoine et nécessité de construire de nouveaux logements de qualité pour tous. Que penser, alors que nous constatons la disparition de nombreux pavillons dont les permis de démolir ont été accordés par cette même ancienne équipe, et qui faisaient le charme de certaines rue, comme la rue Coullemont ?

 

Ces attaques de l’UMP nous accusant de vouloir bétonner les zones pavillonaires et ...vouloir loger les familles aulnaysiennes qui en ont bien besoin, sans pour autant souhaiter augmenter le parc de logements sociaux, nous paraissent bien décalées au moment où tous les aulnaysiens constatent les dégâts de l'urbanisme de l'ancienne équipe : bâtiments de standing sans charme ni qualité environnementale...Qui peut se payer de tels appartements?

 

Il nous faut agir pour les jeunes qui ont du mal à décohabiter, les familles qui vivent dans des logements trop petits et parfois insalubres, des femmes victimes de violences et qui n'arrivent pas à se loger. Le renforcement de l’Agenda 21 est le terrain privilégié de mise en œuvre de cette nouvelle culture.

 

Par ailleurs, nous tenons à saluer la décision du Conseil municipal qui a décidé d’abandonner le vote électronique. Cette décision confirme un engagement pris lors de notre campagne pour les élections municipales. Elle est aussi l’aboutissement du combat que nous menons pour le retour au vote papier depuis 2004.

 

Groupe des élus Aulnay ville ouverte - les Verts

Commenter cet article